« CREATE DESTROY REBUILD »

Un projet se base sur les valeurs de ceux qui le porte : les valeurs façonnent une vision, une conception. Elles cristallisent des besoins spécifiques, qui font naître l’idée. Nous vivons dans un monde qui est en évolution perpétuelle, au premier rang d’une pièce de théâtre où tous les spectateurs sont acteurs sans même le savoir.
Les plus grands « acteurs », ce sont les consommateurs. Ce sont eux qui ont le pouvoir de changer les modèles, faire fléchir les marchés et les marques, en exprimant leurs besoins et leurs valeurs.
Nous croyons fermement que les marques peuvent créer de la richesse grâce à des modes de production socialement viables, respectueux de l’environnement, tout en fournissant aux gens un produit de qualité. Cela invite à éduquer sous entends aussi acheter moins, acheter mieux, faire comprendre aux gens l’importance d’acheter plus cher un produit qui vivra plus longtemps et qui permettra à d’autres de vivre plus dignement.
Il faut aussi raconter l’histoire du vêtement au consommateur, être transparent. Ne plus juste lui vendre un produit, mais faire de lui l’acteur principal d’un modèle sain, éco-responsable et éthique.
CDR fabrique ses vêtements au Portugal dans des ateliers à taille humaine.
Nous cherchons à raconter l’histoire des Hommes ; non pas l’Histoire comme science mais comme mémoire. Comme le reflet de la réalité de vies humaines. Raconter ce que les livres ne racontent plus, ce que l’école ne nous apprend plus et exposer le passé que le futur ne nous montrera plus. Raconter la mémoire, biaisée par l’amour, par la haine, par la mort.
Ce que l’Homme crée, ce qu’il détruit et ce qu’il reconstruit.
YD
0

Start typing and press Enter to search